Août 17, 2022

Créer des sites accessibles à tous, pour un Internet plus inclusif

par | Application Mobile, Backend, Frontend | 0 commentaires

Internet se démocratise partout dans le monde, si bien que son accès a explosé ces dernières années, pour devenir un élément central de notre société actuelle.

Nos habitudes évoluent et doivent s’adapter aux différentes et nombreuses transformations numériques que l’on retrouve tout autour de nous.
Des actions que l’on effectuait auparavant  » manuellement  » s’en retrouve numérisées.
Comme par exemple les démarches administratives, la lecture des journaux, les commandes d’objets … 

Internet est un vecteur de changement, d’évolution sociétale. Certaines étant positives, d’autres moins…  Mais qui sommes nous pour juger à votre place ?

C’est pourquoi il est nécessaire que l’ensemble de la population puisse avoir accès à Internet, s’en servir peu importe son âge, sa situation, ou tout autre facteur différenciant. 

Dans cet article,  nous tenons à vous parler de la notion d’accessibilité au web, qui peut résonner de différentes manières dans vos esprits, mais qui, après tout, est un chaînon crucial dans le développement du web aujourd’hui. 

Il est important d’en être familier, pour contribuer à l’amélioration de la vie en société, et vous permettre de proposer vos services et produits à tout le monde.

Qu’est-ce que l’accessibilité sur le web ?

Une définition

L’accessibilité sur le web, c’est le fait de concevoir un internet fonctionnel pour tous les internautes, quel que soit leur matériel, langue, localisation ou aptitude. 

L’accessibilité permet de rendre le web accessible aux personnes en situation de handicap. 

Mais revenons tout de suite sur ce terme. L’accessibilité va concerner évidemment le handicap au sens médical, mais plus généralement l’handicap au sens social.


C’est-à-dire que nous sommes tous sujets à une diminution de nos capacités au cours de notre vie dûe à plusieurs facteurs différents : l’âge, une blessure, un affection de longue durée, ou simplement une situation banale dans laquelle il est difficile de bien voir ou de bien entendre. C’est aussi ça l’accessibilité du web.

Prenons la définition de ce terme par l’OMS, l’Organisation Mondiale de la Santé, qui dit que le handicap c’est “la limitation des possibilités d’interaction d’un individu avec son environnement, causée par une déficience provoquant une incapacité, permanente ou non”.

L’accessibilité web permet de trouver des solutions permettant de répondre à ces problématiques et de rendre un site navigable, malgré toutes les difficultés auxquelles peuvent faire face des internautes.
Il existe ainsi toutes une série
de bonnes pratiques et de méthodes permettant de rendre votre site accessible à toutes et tous, et ce peu importe la situation dans laquelle ils peuvent se trouver, pour ne pas prendre le risque d’exclure ces personnes dans leur usage du web. 


De plus, l’accès à l’information en général, et donc sur le web, est un droit humain fondamental rédigé dans la convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées.
Faisons donc un point sur l’accessibilité qui nous concerne tous, et est essentielle pour les développeurs.

Pour quels utilisateurs ?

L’accessibilité du web va comprendre tous les handicaps pouvant réduire l’accès au web, donc le handicap neurologique, physique, auditif, visuel, de la parole ou encore cognitif.

Mais comme on vous l’a expliqué dans la définition, il désigne aussi les personnes sans handicap d’un point de vu médical.

Une personne ayant un handicap temporaire, par exemple un bras ou une main cassée, au plus simple avec des lunettes de vue perdues, doit pouvoir utiliser les mêmes plateformes dont il a l’habitude, sans éprouver, ni ressentir la moindre difficulté. 

Le lieu où vous naviguez sur Internet peut aussi être considéré comme une contrainte handicapante.
Par exemple être en plein soleil, va rendre la lecture moins aisée et donc la vision plus compliqué ou encore dans les transports rendant l’écoute plus ardue. 


Le matériel est aussi un facteur handicapant, par exemple une connexion internet lente, ou alors des périphériques avec des modes de navigation différents comme une télévision connectée.

Toutes ces situations par lesquelles n’importe quelle personne peut passer aujourd’hui, sont des choses pour lesquelles l’accessibilité d’Internet doit être optimisée et pensée afin que toute personne puissent avoir accès aux informations sur Internet n’importe quand et n’importe où.

L’accessibilité nous concerne donc tous, et ne pas y penser dans sa stratégie peut vous faire perdre énormément de visiteurs, excluant ainsi une partie de la population à cause de raisons techniques. 

Pourquoi est- il essentiel de créer des sites et plateformes accessibles à tous ?

Quelques chiffres 

Il faut donc prendre en compte ces millions de personnes limitées, qui doivent eux aussi avoir accès au web. Entre 15% et 20% de la population souffre d’un handicap, quel qu’il soit.

Faisons un zoom sur certains de ces handicaps.

En 2021, l’OMS estimait que 1,3 milliards de personnes présentaient une déficience visuelle, qu’elle soit légère ou sévère allant jusqu’à l’aveuglement complet.


Toujours d’après l’OMS, au niveau mondial 1,5 milliard de personnes seraient atteintes d’une déficience auditive plus ou moins prononcée.


Même si évidemment toute la population n’a pas accès à internet, ces personnes ne sont pas toutes des internautes. Mais l’accès au web évolue de plus en plus, il faut donc penser à cette énorme partie de la population que vous pourriez laisser de côté en optimisant d’une mauvaise manière votre site ou application ou tout simplement en omettant de prendre en compte ces critères là.

Quels avantages ?

En plus d’aider la vie de ces personnes, et d’améliorer le confort sur le web, faire un site accessible à tous présente plusieurs avantages pour votre entreprise.

 

Se tourner vers l’accessibilité va permettre de toucher un plus large public, et donc d’augmenter le trafic.


De plus, détenir un site accessible permettra de démontrer à votre public la façon dont vous vous investissez envers cette cause en prônant l’inclusivité par l’accessibilité à tous et pour tous à votre site internet. Ce dernier sera le reflet de vos engagements RSE. 


Un site accessible sera optimisé et clair, en conséquence il gagnera en référencement naturel.
Ce qui, dès lors, vous permettra d’accroître le nombre de visiteurs sur votre site internet. 

Un site adapté aux handicaps de chacun démontre l’intérêt que vous portez à l’égard de la situation des utilisateurs, des internautes. Ce qui en soit, est un gage de confiance à leur égard et permettra de favoriser la sympathie à votre égard. Ils seront ainsi par la suite plus réceptif à vos communications et auront plus tendance à acheter vos produits ou services.

Du côté de la loi 

Depuis l’article 47 de la loi du 11 février 2005 en France les sites de l’Etat, des collectivités territoriales et des établissements publics doivent être obligatoirement accessibles à tous. 

Comment mettre en place une plateforme accessible ?

Les références 

 

 

Il existe une référence de bonnes pratiques de l’accessibilité, appelée WCAG (Web Content Accessibility Guidelines) mises en place et mises à jour par W3C.

Le W3C (World Wide Web Consortium) est un organisme à but non lucratif chargé de promouvoir la compatibilité des technologies (HTML5, CSS, XML…).

Cette organisation met en place un ensemble de recommandations pour améliorer l’accessibilité des sites web. Ces normes sont devenues des critères mondiaux pour la création de supports web. 

 


Au niveau français, il existe le RGAA
(Référentiel Général d’Accessibilité pour les Administrations).
Le RGAA a pour but de proposer des tests et des bonnes pratiques pour respecter certaines règles d’accessibilité. Ce document repose sur les WCAG.
Tous ces documents sont évidemment en constante évolution, avec de nouvelles innovations… 

Revenons aux WCAG. Cela s’articule autour de 4 piliers, c’est-à-dire qu’une plateforme bien accessible doit être facile à percevoir, utiliser, comprendre et compatible avec différents matériels.

Cas pratiques

L’utilisateur est sujet à des crises épileptiques

$

Éviter les contenus avec beaucoup de flashs lumineux, de couleurs très vives qui se succèdent…

L’utilisateur est aveugle et votre site regorge de contenus visuels

$

Proposer des équivalents textuels à chaque image, vidéo à l’aide de la balise Alt.

Cependant pour faciliter la compréhension, les images “décoratives” n’aidant pas à la lecture de votre page, ne nécessitent pas d’avoir un équivalent textuel.

L’utilisateur est sourd ou se trouve dans un endroit où il ne peut écouter vos vidéos (bibliothèque, transports…)

$

Mettre en place des sous-titres pour vos vidéos.

L’utilisateur est sourd ou malentendant, que ce soit dû à une raison médicale ou simplement avec l’âge.

$

Adapter vos contenus à la synthèse vocale, et tester son fonctionnement.

L’utilisateur est très fatigué, ses perceptions peuvent être troublées par l’alcool.

$

Pour faciliter l’accès à votre service, le contenu doit être le plus clair et simple possible, en utilisant des boutons plus gros et accessibles dès l’ouverture du site ou de l’appli.

L’utilisateur a des difficultés de vision, que ce soit à cause d’une maladie ou de la déficience naturelle liée à l’âge.

$

Donner la possibilité d’adapter les contenus, par exemple de grossir la police des textes ou la couleur de l’arrière-plan.

L’utilisateur a un handicap moteur qui lui empêche l’utilisation de la souris.

$

S’assurer que toutes les fonctionnalités du site soient accessibles uniquement en utilisant le clavier. Vous pouvez vérifier vous même en allant de page en page.

D’autres bonnes pratiques qui seront utiles à tous les utilisateurs, handicap ou non :

– Insérer des labels ou icônes pour les champs des formulaires pour faciliter la compréhension (par exemple une croix lorsque ce n’est pas bien complété).

– Proposer un menu ou fil d’ariane sur la page pour toujours permettre au visiteur de se situer.

– Créer une balise Title unique pour chaque page.

– Utiliser des titres et sous-titres pour faciliter la compréhension et la structure de vos contenus.

Des outils qui peuvent vous aider

Il existe de nombreux outils pour vous aider à améliorer votre site internet.

Une chose simple à vérifier, c’est d’abord les contrastes sur votre site. Des outils comme WCAG Color contrast checker vous permettront d’évaluer votre page, et de vous mettre à la place de personnes qui ont des difficultés de vision.

 

Plus globalement, ce plugin sur chrome vous permettra d’évaluer l’accessibilité de votre site : Wave. Accessibilité Developer Tools.

 

Pour vous aider vous pouvez aussi faire tester vos plateformes par des personnes atteintes d’un handicap, quel qu’il soit, pour vous rendre compte de certains problèmes. 

Vous pouvez aussi faire appel à un expert en accessibilité qui va analyser votre design, votre contenu, vos fonctionnalités…

Puis il va faire un rapport et vous accompagner sur l’amélioration de votre site. 

Ce plugin vous donne un dossier complet sur l’accessibilité de votre site

Conclusion : 

 

En bref, la notion d’accessibilité web est cruciale aujourd’hui, où l’accès à Internet devient quasiment essentiel pour la vie de tous les jours. 

Face à ça il est important de ne pas exclure une partie de la population à cette évolution.

Il est nécessaire que les entreprises se rendent compte de la difficulté que peuvent avoir les personnes en situation de handicap à naviguer sur des site non conçus et mal optimisé pour les accueillir.

Être conscient et alerte sur ces sujets est déjà la 1ère étape, mettre en place des mesures permettant de faciliter l’accessibilité de leur site et/ou leur application est la suite logique. D’un point de vue business, ne pas y faire attention, c’est la garantie de perdre des clients potentiels, et d’un point de vue éthique voir qu’une entreprise prend soin de ses prospects, c’est appréciable et peut conforter dans l’idée de faire appel à ses services. 

Il faut aussi se rendre compte que ces techniques ne vont pas bénéficier uniquement aux personnes en situation de handicap, mais bien à tout le monde ! Comme on vous l’a présenté, nous sommes tous sujets à être bloqués ou limités dans notre navigation, à certains moments de la vie.

Un site bien accessible sera donc consultable n’importe où, par n’importe qui, n’importe comment.

Et ça, c’est quand même génial.

Share This